Le patrimoine de Rosel

Patrimoine Religieux

ROSEL possède un trésor hérité de son passé : une collection de vêtements et objets liturgiques précieusement conservés et parfois offerts à la curiosité du public lors des journées du patrimoine.

Les vêtements liturgiques ont un caractère sacré : ils ont été bénis.

Après la révolution, bons nombres de chasubles et chapes ont été réalisés dans des tissus d'ameublement ou des robes de dame en soie. Il faudra attendre le milieu du XIXème siècle pour tisser des étoffes à usage strictement religieux.

Les ornements sont de couleurs différentes selon les fêtes et les périodes liturgiques.

Le Pape Innocent III (1198-1216) formule la symbolique des couleurs liturgiques qui ne sont vraiment fixées qu'après le concile de Trente (1515-1563).

- le vert se porte les dimanches dits « ordinaires » entre la Pentecôte et l'Avent et entre l'Epiphanie et le Carême.
- le blanc se porte à Noël, Pâques, Ascension, fêtes de la Vierge.
- le rouge se porte le temps de la Passion, la semaine de la Pentecôte, aux Rameaux.
- l'or remplace le blanc, le rouge et le vert.
- le noir représente le deuil. Autrefois, il était porté le Vendredi Saint et aux messes de funérailles. Il est aujourd'hui remplacé par le violet.
- le violet est la couleur de l'Avent et du Carême.